• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Archives pour janvier 2010

Menuisier métallique.

 

Le menuisier métallique est un ouvrier qualifié qui réalise et monte des objets de menuiserie métalliques et des  ferronneries. Il fabrique aussi des portes, des cloisons, des fenêtres, des revêtements pour les façades et les entrées d’immeubles.

http://www.ffbatiment.fr/information-batiment/20-3-Metiers_Formations/Metiers.htm

 

 

Quelles sont les formations nécessaires ?

Pour devenir ouvrier professionnel il faut avoir un CAP « serrurerie métallier » ou un  BEP « Technique des métaux du verre et des Matériaux de synthèse ».

Pour devenir Compagnon  professionnel il faut avoir un BP « Serrurerie métallerie », un Bac pro « ouvrage du Bâtiment métal » ou un Bac pro « ouvrage du bâtiment  Aluminium verre et matériaux de synthèse »

Enfin, pour devenir chef de chantier, conducteur de travaux ou technicien en bureau d’étude, il faut avoir une Licence professionnelle.

 http://www.ffbatiment.fr/information-batiment/20-3-Metiers_Formations/Metiers.htm

Faut-il avoir des aptitudes professionnelles ou personnelles particulières ?

Les compétence requise pour ce métier sont  la dextérité et la performance car ce travail est complexe.

http://www.ffbatiment.fr/information-batiment/20-3-Metiers_Formations/Metiers.htm

Une femme peut-elle exercer ce métier ?

Ophélie Montillet, apprentie menuisière dans un document édité par la FFB dit « physiquement ce n’est pas un problème. Si c’est trop lourd on se met a plusieurs. »

Alors les avantages est que ce n’est pas lourd donc même une femme peut travailler dans ce milieu.

 

Quel est le salaire d un menuisier métallier ?

Le salaire d’un ouvrier menuisier métallique peut gagner entre 1000 et 1200 euros par mois.

Sarah B. 3DP
 

Technicien de bureau d’étude

Un technicien de bureau d’étude reçoit des plans fait par un dessinateur puis il réalise le programme qui permet de faire l’outil sur l’ordinateur. 

Le programme est ensuite envoyé via le réseau  sur les machines à commandes numériques.    

Rami.M3B

Chef d’équipe

 1__Qu’est-ce qu’un « chef d’équipe » ?

 Un chef d’équipe est une personne très professionnelle qui est aussi un « leader », il sait gérer les hommes. Il faut compter au minimum 5 ans pour former un bon chef d’équipe. Il prend ses ordres de son chef de chantier, il est  responsable d’une tâche précise sur le chantier. Pour cela il mène une équipe contenant plusieurs ouvriers.Une fois que le conducteur de travaux lui a donné le dossier, son rôle est de le réaliser en toute sécurité.

2_ Quelles sont les formations pour devenir chef d’équipe ? 

En règle générale, le temps nécessaire pour accéder à cette fonction, pour quelqu’un entré dans le métier comme manœuvre, est d’une dizaine d’années.

Mais quelques-uns font le « trajet » plus rapidement. C’est notamment le cas de ceux qui ont un CAP ou un diplôme équivalent à un bac pro (exemple, un BEP « construction et topographique »). Avant de devenir chef d’équipe ils peuvent commencer par être ouvrier ou bien ingénieur, à force de travailler dans le bâtiment avec plusieurs années il gravissent les échelons et peuvent devenir chef d’équipe.

3. A quel âge est il possible d’accéder a ce métier ? 

En général la tranche d’âge moyenne des professionnels qui accèdent aux fonctions de chef d’équipe ese situe entre 24 ans et 26 ans.

4. Quel est le rôle du chef d’équipe sur un chantier? 

Le rôle du chef d’équipe est que le chantier se passe en bonne circonstance sans accident. Il donne des ordres aux ouvriers et travail en permanence sur le chantier.

5._Qui est le supérieur hiérarchique ? 

Le chef de chantier travail en équipe et reçoit ses ordres par le chef de chantier.

6._Où le chef d’équipe travaille-t-il ? 

Le chef d’équipe travaille sur le chantier avec ses hommes.

 

7. Avec quels outils le chef d’équipe travail-t-il ? 

Le chef d’équipe est amené à utiliser  les outils informatiques.

8. Après une journée de travail la fatigue se ressent elle ? 

Grâce au deux jeunes ingénieurs que nous avons rencontré lors de la sortie, inous savons qu’au bout de longues heures de travail -surtout les premiers jours- ils sont souvent fatigués car ils travaillent beaucoup en commencent très tôt le matin et en terminant tard le soir (tout en respectant le repos des personnes qui loge a proximité du chantier).

9._ Comment est le marché de l’emploi en ce moment avec la crise financière ? 

Malgré cette crise, il y a 95 000 cadres.

 

 

Brochures :

le bâtiment c’est puissant (FFB) 

Le Moniteur Lycée, 2008

Sarah.D-C 3C

La phase de réalisation :

C’est la phase de création de l’ouvrage. Cette phase commence par la réception du cahier des charges et se termine par le rendu de l’ouvrage.

Source : http://www.commentcamarche.net/contents/projet/etapes-projet.php3

Lorène.H, Sarah.B, Camille.M

Le maçon

1. Quel est son rôle ? 

Le maçon réalise les fondations et monte les structures porteuses comme les murs, les poutrelles, planchers…

Source : http://www.ffbatiment.fr/federation-francaise-du-batiment.htm 

2. Quelles sont les formations, diplômes et parcours personnels à faire ? 

Pour devenir

un Ouvrier professionnel, il faut :

  • .un CAP maçon
  • .un CAP constructeur en béton armé
  • .Un BEP technique du gros œuvre du bâtiment

 Compagnon professionnel, il faut :

  • .un BEP  maçon
  • .un BAC pro technicien du bâtiment
  • .un BAC pro intervention sur le patrimoine bâti

Source : http://www.ffbatiment.fr/federation-francaise-du-batiment.htm

3. Où peut-on se former ? 

-CAP Maçon : lycée public (EREA Stendhal 94380) 

-CAP constructeur en béton armé : lycée consulaire (CFA CCIV Centre Gustave Eiffel)

-BEP techniques du gros œuvre et du bâtiment : lycée privé (CFA du bâtiment et des travaux publics)

-BAC pro technicien du bâtiment : lycée public (Lycée professionnel Jean Monnet)

Source : http://www.lesmetiers.net/popup.html?metier=4444

4. Quelles sont les qualités requises ? 

Il faut aimer travailler en plein air, avoir le sens de l’initiative et de la sécurité.

5. Quelles sont ses activités ? 

Le maçon fait des travaux pour tous types de construction (maisons, immeubles de logement, locaux commerciaux…), il restaure et entretien aussi des monuments historiques.

Source : http://www.ffbatiment.fr/federation-francaise-du-batiment.htm

6.Avec quoi travaille un maçon ? 

Le maçon utilise des matériaux différents : pierre, brique, parpaing, béton…

Source : http://www.ffbatiment.fr/federation-francaise-du-batiment.htm

7. Quel est le montant de leur salaire ? 

Un chef d’équipe gagne entre 1200 et 1500 euros par mois

Tandis qu’un maçon, chef de sa propreentreprise gagne entre 1200 et 3600 euros par mois

Source : http://www.lesmetiers.net/popup.html?metier=4444

8. Y a-t-il des possibilités d’évolution dans la carrière ? 

Lorsque l’on est salarié, il y a des possibilités d’évolution :

  • Pour devenir ouvrier maçon, il faut connaître les principales techniques de maçonnerie.
  • Pour devenir chef d’équipe il faut avoir plusieurs années d’expérience professionnelle.
  • Pour devenir chef d’entreprise et s’installer à son compte il faut avoir un diplôme tel que BEP ou CAP ou avoir une expérience professionnelle de 3 ans. Il faut aussi avoir été chef d’équipe pendant plusieurs années.  

Source : http://www.lesmetiers.net/popup.html?metier=4444

Camille.M

Visite de chantier : restauration d’un immeuble de bureau

Visite organisée par la FFB (fédération française du bâtiment),à l’occasion de la manifestation « Les coulisses du bâtiment »qui permet au public de visiter des chantiers de construction ou de réhabilitation de bâtiment et rencontrer ainsi les professionnels

153 rue du Faubourg St Honoré, 75008 Paris.

A notre arrivée nous avons été accueillis par le chef de chantier qui est également responsable de la sécurité et qui nous a raconté l’histoire de l’immeuble.  photo008.jpg

Cet immeuble, en béton armé, date des années 50. Il comporte 9 étages et 3 étages de sous-sol.

Sa réhabilitation a du être réalisée en milieu habité : un commerce de meuble de luxe au rez-de-chaussée, et des logements aux 3 derniers étages.

La gestion de ce chantier est rendue difficile par manque de place sur le trottoir pour entreposer les matériaux et évacuer les gravats dans une benne.

Nous avons observé ces différents matériaux : sable, parpaing, gravier.

Pour des questions sécurité chaque élève a été équipé d’un casque pour monter au 3ème étage en empruntant le nouvel escalier central qui a été créé.

photo010.jpg

Nous avons visité les plateaux de bureaux, guidés par deux jeunes employés de l’entreprise Spie-Batignolles. Ils nous ont présenté plusieurs photos réalisées par cette entreprise et montré les plans des détails d’exécution qui étaient affichés au mur. photo013.jpg

Le gros œuvre étant terminé, nous avons pu voir les travaux d’électricité en cours de réalisation au plafond et la pose au sol du plancher technique métallique permettant la circulation de câbles divers.

Pour cacher les tuyaux le long de la façade, sous les fenêtres (climatisation, chauffage), un menuisier réalisait des caissons de bois destinés aussi à servir de bureau.

Quatre élèves apprentis d’un centre de formation  en électricité nous ont présenté leur futur métier.

photo012.jpg

Nos deux accompagnateurs ont répondu à nos questions concernant leur parcours professionnel :

  • L’un d‘entre eux après le bac et les classes préparatoires a intégré l’ESTPB,  Boulevard St Germain à Paris, où il a réussi son diplôme ingénieur en BTP.
  • L’autre a obtenu un BTS en bâtiment après un bac pro dans un lycée professionnel.

Ophélie.A-W, Wadjihe.S, Sarah.D-C

Ingénieur méthode

1) En quoi consiste ce métier ?   

L’ingénieur méthode  réalise des fiches techniques pour  la  fabrication. Il améliore les conditions de travail et de sécurité des opérateurs et les procédés techniques en vue d’améliorer la qualité. Il forme les opérateurs à la fabrication de nouveaux produits. 

2) Quels sont les formations requises ? 

  •  L’emploi nécessite le niveau Bac+4, Bac+5, et d’un diplôme d’ingénieur

3) Quels sont les qualités requises ? 

 

  •  avoir un esprit d’équipe, un sens développé de l’organisation et de l’observation ainsi que beaucoup de pédagogie. 
  • être doté d’une bonne capacité d’écoute. 
  • Savoir parler l’anglais. 

4) Où travaille-t-il ?  

L’ingénieur méthode travaille souvent en cabinet conseil ou dans une société de services.

 

 

5) Quels sont les horaires et le salaire ? 

  •  Débutant : environ 32 000 euros/an 
  • Milieu de carrière : environ 44 500 euros/an 
  • Fin de carrière : environ 56 000 euros/an 
  • L’ingenieur méthode a des horraires irréguliers. 

7) Quels sont les evolutions de carrière ?

Chaque ingénieur a 3 possibilités pour son evolution de carrière : 

  1. la responsabilité d’un service méthodes : ce qui suppose des ccompétences en management.
  2. le passage au service recherche et développement pour ceux qui veulent travailler en amont sur les produits, ou vers les lignes de production pour les ingénieurs attirés par la technique. 
  3. Enfin, une fonction de chef de projet portant sur de nouveaux processus. 


 

                                                                                                                                            Erwan.L.

Ingénieur d’étude de prix

Il s’occupe de trouver le coût d’un projet depuis son début jusqu’à l’envoiedu chantier.

Il va proposer un prix grâce compte-rendu du maître d’œuvre ou du maître d’ouvrage. Il réfléchit au moyen le plus simple pour les opérations et sélectionne les moyens et méthodes à mettre en œuvre. Dans les petites entreprises, c’est souvent le chef d’entreprise qui s’occupe des estimations de prix. 

Anna R 3c

Carreleur

1- En quoi consiste ce métier ? 

Un carreleur s’occupe des sols et murs. Il prépare le support, trace les repères, et colle le carrelage sur tous types de revêtements variés tel que la céramique, la pierre, le marbre. 

Site internet ffbatiment http://www.ffbatiment.fr/information-batiment/20-3-Metiers_Formations/Metiers.htm 

2- Quels sont les diplômes nécessaires pour devenir carreleur ? 

Être carreleur demande un CAP « carreleur mosaïste » et un BP « carrelage mosaïque »

Site internet ffbatiment http://www.ffbatiment.fr/information-batiment/20-3-Metiers_Formations/Metiers.htm 

3- Faut-il faire ces études dan un lycée particulier ? 

Les carreleurs se préparent principalement par formation que se soit en apprentissage ou en activité scolaire 

Site internet, ffbatiment, http://www.ffbatiment.fr/information-batiment/20-3-Metiers_Formations/Metiers.htm 

4- Quelles sont les qualités requises pour carreleur ? 

Dans son travail, plusieurs aspect sont importants : la précision, de la patience, de le créativité, la minutie, pour la découpe et la pose des carreaux.

Brochure ONISEP, Les métiers du bâtiment et les travaux publics. disponible au CDI

Paroles d’un carreleur : « Notre métier exige une parfaite maîtrise gestuelle, lorsque nous réalisons des chapes de ciment ou un mortier de pose, après avoir interposé des isolants thermiques ou phoniques, qui donneront plus de confort d’usage. » 

Il suppose aussi des talents artistiques pour créer et réaliser des ouvrages esthétiques, à partir d’un large choix de matériaux d’agencements.    

Prospectus de la FFB « être carreleur mosaïste » 

5- Un carreleur peut travailler seul, ou a-t-il besoin d’assistant ? 

Un compagnon carreleur travaille seul ou en équipe, en dépendance avec les différentes surfaces sur lesquels il travaille. 

Site internet STUDYA http://www.studya.com/formations_metiers/BATIMENT/carreleur_mosaique.htm 

5C- Où se former ? 

Pour se former dans Paris, un seul lycée professionnel est possible : 

7-9 rue clavel 75019 

Tel: 0142060591 Fax: 0142386221 

Site internet Lesmétiers.net : http://www.lesmetiers.net/popup.html?metier=4438 

5D- Avec quels matériaux travaillez-vous ? 

Nous utilisons différents revêtements tel que les grès en céramique ou émaillés, faïence, pierre naturelle, terre cuite, pâte de verre, mosaïque, pierre, ardoise, plastique. 

Brochures FFB :

- être carreleur mosaïste

- kit pédagogique FFB région Paris Ile-de-France les métiers du bâtiment jeunes

 

6- À quel moment intervient un carreleur sur un chantier ? 

Il intervient après le maçon et le plâtrier pour habiller les murs et les sols, non seulement de carreaux de céramique, mais aussi de grès, de porcelaine, de marbre, de plastique … 

Brochure ONISEP, Les métiers du bâtiment et les travaux public

7- Est-il possible d’évoluer de grade dans ce métier ? 

Cela est toujours possible d’évoluer dans les métiers du bâtiment, dans le cadre de carreleur les grades se font de l’ouvrier au chef d’entreprise (carreleur mosaïste, carreleur chef, artisan) 

Site internet  Les métiers : http://www.lesmetiers.net/popup.html?metier=4438

Lorène.H 3A

La phase commerciale

Dans la phase commerciale d’un chantier, les professionnels sont confrontés à de grandes responsabilités : ils s’occupent de repérer ou de susciter la demande d’un client, lui présenter un projet, puis le mettre en œuvre. 

Juliette M. 3B

12


Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
high school musical et camp... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres