• Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

Archives pour décembre 2009

Le chargé d’affaires

Il a pour but de s’occuper du projet tout au long de son évolution jusqu’à ce que le chantier soit fini, sur la base d’un dossier. Ce dossier est choisi soit par les supérieurs du chargé d’affaires soit par lui-même, lorsque c’est lui qui apporte l’affaire. Il peut réaliser lui-même les études ou il peut la confier au bureau d’études. Cela dépend de l’importance du chantier et de l’organisation de l’entreprise.  Le contrat signé représente l’accord de l’entreprise vis-à-vis du client, des fournisseurs ou des sous traitants. 

Site internet de la FFB. http://www.ffbatiment.fr/information-batiment/19-3-Metiers_Formations/Fonctions.htm 

1) Comment définir le métier de chargé d’affaires en quelques mots ? 

Le chargé d’affaires suit un chantier tout au long de son déroulement. Il accompagne ses clients pendant l’évolution des chantiers. Il s’occupe aussi des finances des entreprises. 

Source : Site internet lesmetiers.net http://www.lesmetiers.net/popup.html 

2) Quelles sont les formations pour devenir chargé d’affaire ?

Il faut étudier 5 ans après un bac S ou STI pour obtenir un diplôme d’ingénieur.   

Source : Site internet lesmetiers.net  http://www.lesmetiers.net/popup.html 

3) Où la formation se fait-elle ? 

La formation se fait donc dans une école d’ingénieur spécialisée dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. Il existe par exemple une école dans le  5ème arrondissement de Paris

Source : Site internet lesmetiers.net http://www.lesmetiers.net/popup.html 

4) Quelles qualités faut-il avoir pour faire ce métier ? 

Il faut savoir négocier, savoir plaire aux clients. Il y a beaucoup de relations humaines, il faut donc être sociable et accueillant.                                                                                                                       

 

Source : Site internet lesmetiers.net http://www.lesmetiers.net/popup.html 

5a) Quel est son rôle ? 

Il décide de certaines décisions importantes et étudie la situation financière de l’entreprise. Il s’adapte à ses clients en leur proposant différentes choses comme des crédits, des placements…   

Source : Site internet studyrama http://www.studyrama.com/article.php3?id_article=803 

 5b) Avec qui travaille-t-il ? 

Il est en relation avec les clients, le fournisseur, la direction générale. Il peut aussi travailler avec le bureau d’études.

Source : Site internet lesmetiers.net http://www.lesmetiers.net/popup.html 

5c) Où travaille-t-il ?

Le chargé d’affaires peut exercer dans des lieux différents, comme : son bureau, chez ses clients, chez ses fournisseurs, sur le chantier…                                                                                                     

Source : Site internet studyrama http://www.studyrama.com/article.php3?id_article=803 

5d) A-t-il un matériel particulier à avoir ?                                                                                       Son carnet d’adresses, son ordinateur.                                                                                          Source : Site internet studyrama http://www.studyrama.com/article.php3?id_article=803 

6) Quel est le salaire d’un chargé d’affaires ? 

Le salaire mensuel d’un chargé d’affaires est d’environ 1980€ au départ puis peut augmenter jusqu’à 2350€. 

Source : Site internet studyrama http://www.studyrama.com/article.php3?id_article=803 

 7) Quels sont les possibilités d’évolution de carrière ? 

Un chargé d’affaires peut se spécialiser au bout de quelques années, (Monétique, crédit-bail) ou rejoindre un poste fonctionnel (marketing, inspections, ressources humaines…) 

Source : Site internet studyrama http://www.studyrama.com/article.php3?id_article=803

Juliette M. 3èB 

La phase d’études et ses métiers

 

A l’origine, il y a le maître d’ouvrage qui décide de construire le bâtiment : cela peut être un Maire qui décide de construire une bibliothèque par exemple. Afin de s’adresser aux entreprises, le maître d’ouvrage fait appel à un maître d’œuvre. Ce dernier, souvent architecte, va déterminer la forme générale du bâtiment. 

Ensuite, on fait appel aux entrepreneurs qui constituent l’ouvrage. Les entrepreneurs mettent en œuvre des matériaux extrêmement variés. Ils se servent aussi de différents outils et matériel, d’engins de chantier…

Dans un chantier travaillent …

  • le chef d’équipe très qualifié

  • le chef de chantier qui encadre l’ensemble du personnel

  • Des compagnons professionnels, qui effectuent les travaux délicats

  • Les ouvriers d’ « exécution »

     

 

 

Site Internet de la  Fédération Française du Bâtiment http://www.ffbatiment.fr/information-batiment/3-Les-metiers-les-formations.htm 

 

Atelier n°4 : Mécanique des fluides, observation de tourbillons.

Pour le dernier atelier de la visite, nous avons été reçus par une jeune femme qui préparait sa thèse. Elle nous a présenté son travail. Dans son petit laboratoire, il y avait une sorte de canal contenant de l’eau et un colorant jaune-vert, en circuit fermé.

photo016.jpg 

 Sur cette photo, on peut voir ce colorant jaune vert : il s’agit de la fluorescéine (colorant de la famille des phtaléines, doué d’une fluorescence verte très intense.)  

photo0191.jpg

 

 

Le colorant peut être fluorescent dans le noir grâce à un laser spécial. Il y avait une démonstration avec une fausse nageoire de poisson. Pour que le poisson puisse remonter le courant, grâce à sa nageoire il va déplacer l’eau. En agitant sa nageoire il va créer  des tourbillons. L’eau qui passe à sa droite en formant un tourbillon va passer a gauche, en alternance. Grâce à cela il va pouvoir se propulser dans le sens inverse du courant de l’eau. 

 

 

 

                                                                                             Sarah.D-C, Camille.M

Atelier 2 : Mécaniques des fluides, expérience interactive sur la « capillarité »

Dans un des laboratoires de l’ESPCI, nous avions participé à des expériences avec un Thésard.

Tout d’abord il nous a montré que certaines billes flottaient contrairement à d’autres : une bille de plastique flotte, une bille de métal coule. Ensuite il a prit une boule de pâte à modeler et nous a demandé si elle flottait, nous avons répondu « oui » : nous avions tort car elle coula. Il nous démontra que pour qu’elle flotte il fallait lui donner la forme d’une coque de noix. Pour qu’un objet flotte ça ne dépend pas de sa matière mais de sa forme.

Ensuite nous avons vu des expériences avec du sable sec ou mouillé.

Avec le sable sec, l’étudiant en Thèse nous a montré que ce dernier prenait une forme de cône. Mais, le sable mouillé, lui, monte en hauteur par capillarité jusqu’à atteindre son point de départ.

photo0091.jpg photo0081.jpg

 

 

Puis pour finir, le Thésard nous a montré quatre tubes et les a plongés dans un colorant alimentaire bleu. Après les avoirs retirés, il y avait du colorant alimentaire bleu dans tous les tubes, mais chacun avait un niveau différent des autres.

photo0101.jpg

 

Ensuite il nous a demandé dans quel tube il y avait le plus de colorant. Certain ont répondu le premier d’autres le dernier etc…En réalité il y en avait autant dans l’un que dans l’autre ! Car la hauteur de colorant varie selon la taille du tube : plus le tube est gros moins il y a de colorant et vis versa.  

                                                                                                                                              Erwan.L.

Atelier 3 : Mécaniques des solides – Expérience interactive de fracture et déchirure

Un chercheur nous a présenté une vidéo où l’on observe du papier en polypropylène de couleur verte découpé par un cylindre métallique. Le papier se fissurait de façon régulière en formant des « dents » successives.

photo0131.jpg

Ensuite, le chercheur a réalisé la même expérience devant nos yeux, mais avec d’autres matériaux. D’abord, il a utilisé une clé alêne puis des ciseaux et enfin un cutter. A chaque fois, nous observions des dents proportionnelles à la circonférence de l’outil.

photo0141.jpg

Ensuite il nous a montré des serviettes en papier et les a coupées en deux ; elles se séparaient en deux parties égales… Puis, quand nous essayions, le papier se déchirait sans aucune symétrie !!

Le chercheur a tenté de nous faire croire que c’était de la magie, puis nous a expliqué que c’était dû à la disposition des fibres (invisibles à l’œil nu) constituant le papier.

photo0151.jpg

L’un d’entre nous  déchire ici, une serviette en papier.


Anna R. et Hugo J.

 

 

 

Atelier 1: Expérience interactive: le milieu granulaire

Pour la première activité lors de la sortie à l’ESPCI, nous avons rencontré un chercheur qui nous a expliqué le phénomène des dunes.

A savoir : une dune est formée par un matériau tel que le sable, les cailloux, les galets… et d’un fluide tel que le vent, le courant d’une rivière ou de la mer.

En 1ère partie :

Nous avons observé deux posters : le 1er poster représentait différentes dunes sur mars ; l’autre représentait d’autres dunes sur Titan. Il nous a été spécifié que sur la lune il n’y avait pas de dunes car il n’y a pas de fluide. La hauteur d’une dune varie en fonction de la masse de fluide. Plus la masse du fluide est faible plus la dune sera haute. Plus la masse du fluide est forte plus la dune sera petite.

Exemple : sur mars, l’atmosphère est extrêmement légère donc les dunes peuvent atteindre 100 m de hauteur.  En mer, la masse de l’eau est plus grande donc les dunes ne dépassent pas 10 cm.

photo0011.jpg

En 2ème partie :

Nous sommes rentrés dans son laboratoire. Le chercheur nous a expliqué une expérience réalisée à partir de billes de verre de même taille dans une cuve cylindrique. Puis il a activé un mécanisme permettant de faire une rotation du contenu de gauche à droite alternativement. Au bout de quelques minutes, nous observons la formation d’ondulations sur les parois, écartées chacune d’environ 2cm. Enfin, pour que la surface redevienne plate, il a suffi de doubler la vitesse de rotation.

Après lui avoir posé quelques questions, nous sommes partis.

Nous avons été intéressés  par cette expérience !

Lorène.H

Sarah.B



Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
high school musical et camp... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres