Tara, voyage au coeur de la machine.

spa0172.jpg

Port des champs Elysées

Rive droite, pont Alexandre III spa0171.jpg

Le 19 décembre 2008

Nous sommes allés à l’exposition « Tara » .

spa0170.jpg
Sur la Seine, nous pouvions voir le bateau. Sur la rive, la salle d’exposition. Nous commençons par visiter le bateau. Nous nous sommes placés autour d’une percée dans la coque du bateau qui laissait voir à l’intérieur de nombreux objets ayant servi au voyage. Nous avons pu voir le cockpit (salle qui sert à manœuvrer le bateau).

spa0174.jpgspa0176.jpgspa0184.jpgspa0188.jpg

Le groupe est ensuite parti dans la salle d’exposition où nous avons pu voir des photos, des objets (combinaison chauffante…), des maquettes, des vidéos de l’exposition. Nous avons pris des photos, et nous avons lu des informations très intéressantes, que je vais détailler si après.

spa0194.jpg

 

L’expédition :

Le 11 juillet 2006, Tara quitte le port de Lorient pour une expédition de 507 jours. L’équipage part pour l’Antarctique afin de se faire emprisonner par les glaces et de se déplacer avec leurs mouvements, ce qui servira à mieux comprendre cet environnement et les changements qui l’affecte. Vingt hommes et femmes se sont relayés sur Tara. Moyenne d’age : 33 ans.

 

spa01991.jpgDurant l’expédition, l’équipage a surmonté le froid, la solitude, la banquise qui bouge, la nuit et les ours. L’équipage était composé d’un capitaine (Hervé Bourmaud), un chef d’expédition (Grant Redver), une intendante biologiste, un guide polaire, une journaliste, un équipier, un cinéaste, deux médecins, une cuisinière, trois chefs mécaniciens, un artiste, cinq scientifiques du programme Damoclès, un spécialiste en base polaire et même deux chiens.

Huit tonnes de nourriture embarquées au début de l’expédition pour nourrir l’équipage.

-41°C a été la température la plus froide.

18 ours polaires ont été vus. D’ou de grandes peurs chez l’équipage quand ils s’approchaient du bateau !

Tara revient à quai le 23 février 2008, après 19 mois d’expédition. Une trentaine de bateaux et cinq mille personnes l’attendaient sur le port de Lorient.

spa0220.jpgspa0218.jpg

Pour plus d’informations:

Le site de Tara

Retrouvez aussi le voyage de Tara en Arctique dans un mini dossier du magazine Cosinus (n°105 de Mai 2009. Pages 7 et 8), disponible au CDI !

 

 

Morgane L et Lydie B

 

0 commentaire à “Tara, voyage au coeur de la machine.”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
high school musical et camp... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres